Mon chien n’obéit pas : que faire ?

Comme chez nous les humains, il arrive que nous ayons un problème d’autorité. Obéir aux ordres, cela peut parfois agacer la personne de qui nous devons obéir. Eh bien, c’est idem chez la race canine. Aussi beau et gentil qu’il soit, le chien sait décevoir lorsqu’il n’en fait qu’à sa tête, il est têtu, et parfois décide de ne pas écouter son maître. C’est ce qui vous arrive en ce moment, vous avez fait l’acquisition d’un chien, vous essayez de l’éduquer du mieux que vous pouvez, mais hélas, ça ne marche guère. Voici quelques pistes pour vous aider dans cet apprentissage.

Les facteurs de la non obéissance

A chaque chien son caractère, et à chaque maître le sien. Vous comprenez donc que ce n’est pas automatique le fait d’obéir et savoir le faire pour un maître n’est pas de toute évidence chose facile, ça s’acquiert petit à petit, même s’il faut dire que les prérequis de son éducation n’ont pas été pris au sérieux.

  • Une surveillance ratée : le chien qui n’en fait qu’à sa tête, on peut l’associer à une éducation qui n’a pas été faite en ba- âge ou à l’ignorance du maître, qui n’a pas fait preuve de techniques appropriées de dressage, ce qui peut dérouter le chien en étant agressif, insouciant…
  • Pas d’autorité : le chien ne sachant pas réellement qui est le maitre de la maison, est sans repère, donc n’obéit pas car son éducation n’a pas été faite à temps et dans les normes. Ceci est visible lorsqu’il atteint 1 an et plus, il ne réagit pas au rappel, ne marche pas au pied…
  • Pas de dialogue : ce n’est pas de sa faute, il ne comprend pas votre langage. Vous le menacez, vociférez, comment voulez-vous qu’il soit docile ? Restez constant dans votre travail de dressage, vous n’adaptez pas les méthodes appropriées par rapport au chien, vous n’êtes pas patient et communiquant.
  • Le mode de vie adéquat : à chaque chien ses habitudes, son traitement et son mode de vie, alors si vous l’enfermez alors qu’il est plutôt travailleur, agile, mobile, ou vous faites le contraire pour un chien qui a besoin de plus d’attention et de temps, ceci peut entraîner des troubles comportementaux, le rendre désobéissant.
  • Erreur sur la personne du maître : le chien peut cibler à qui il peut ou veut obéir, dans, ce cas ce n’est pas le bon maître, il n’obéit pas.

Ce qu’il faut  faire

Il n’y a vraiment pas de solution miracle, si ce n’est le travail qui doit faire ses œuvres. Il est important d’être constant dans vos ordres ou indications et surtout de mettre en place des règles de vie pour donner les bonnes bases à votre animal de compagnie.

Faites le bon choix, en suivant les consignes de l’éleveur, prenez un chien qui vous corresponde, qui soit en adéquation avec votre quotidien, commencez l’éducation tôt,  soyez patient, ayez le temps pour lui, dialoguer, appliquer le dressage selon le chien.