La socialisation du chiot

Cet apprentissage sera réalisé par l’éleveur du petit chiot, puisqu’il se fait dans les toutes premières semaines de sa vie, c’est-à-dire 8 semaines. Pour bien faire, il faut que ce petit chiot  vive avec sa mère (adulte) pendant ses 2 premiers mois, et soit  en contact avec des être humains variés et d’autres animaux.

En effet, souvenez-vous, un petit chiot de 3 semaines quitte son état de nourrisson pour entrer dans la petite enfance. Il ne connait rien. Il va devoir apprendre à se comporter avec les autres individus rencontrés,  animaux, humains, et mémoriser  leurs différents moyens de communication : postures, langages.

Un apprentissage obligatoire et indispensable

Cet apprentissage n’est pas instinctif,  il est obligatoire cependant. Le petit chiot pourra ainsi s’intégrer tout d’abord dans la société canine, celle de son clan, en adoptant les règles de vie spéciales à son espèce. Il apprendra ces règles et développera des relations entre les membres d’une même population. Donc, son comportement social n’est pas déterminé par l’instinct mais par des règles de vie apprises dès son plus jeune âge.

Pensez qu’entre 3 et 5 semaines, le chiot est attiré par tous les êtres vivants rencontrés, quelle que soit l’espèce. Il s’attache à sa mère, à ses frères et sœurs avec qui il joue, à l’humain qui s’occupe de lui, aux chiens, chats, lapins et autres animaux de la maison. Il apprend leurs caractères. Il mémorise les caractéristiques visuelles, tactiles, olfactives, auditives de l’espèce à laquelle il appartient, l’espèce canine.

Entre 3 et 4 semaines, il commence à remuer la queue s’il se sent bien. Il invite par ses postures ses frères et sœurs à des jeux de combats simulés, et contrôle de mieux en mieux sa morsure. Il apprend les attitudes de soumission et de dominance grâce à ces combats simulés, il jappe, saute, court sans aucune peur, et secoue sauvagement la peluche qui lui sert de proie.

L’apprentissage de ces gestes : postures de menace, de soumission, est particulièrement important pour résoudre les conflits sans combat sanglant en cas de rencontre avec des chiens inconnus dans sa future vie !

Entre 3 et 8 semaines apparaissent les premiers signes de comportement sexuel du chiot.

Après la 5e semaine, son attirance vers les êtres nouveaux s’émousse et il va commencer à les prendre en aversion, il faut absolument lui avoir présenté des enfants, hommes et femmes sinon il risque de craindre l’espèce humaine.

Deux niveaux différents

On distingue deux niveaux dans cet apprentissage :

  • A l’espèce canine et aux autres animaux en premier lieu. Idéalement entre 3 et 14 semaines. Si le chiot bichon maltais est en contact avec des chiens, chats, lapins ou poules il liera amitié avec eux et saura comment se comporter s’il en rencontre dans sa prochaine vie sociale. Un chien ne chasse pas et ne mange pas l’animal ami !
  • A toute l’espèce humaine : hommes, femmes, enfants. Il est important que  les 1ères relations du petit chiot avec eux soient très agréables, afin que les informations mémorisées favorisent des relations de confiance pendant toute sa vie.

Si l’éleveur a bien socialisé le petit chiot, c’est-à-dire :

  •     l’a  manipulé très tôt,  souvent et délicatement,
  •     lui a présenté des animaux et des enfants d’âges différents, des personnes féminines et masculines qui l’ont touché,  lui ont parlé,
  •    lui a donné des jouets de couleurs vives, de formes et de textures différentes pour qu’il puisse  jouer,  apprendre à contrôler ses morsures,
  •    lui  a fait entendre toutes sortes de bruits insolites, comme l’aspirateur, la machine à laver, la télévision, le rap, les klaxons, la perceuse, etc.

Vous aurez alors toutes les chances de passer vos prochaines années avec un chien bien équilibré, joyeux et  bien dans ses poils toute sa vie !

En résumé

Si le petit chiot est correctement mis en contact avec le plus possible de personnes  de tous âges et d’animaux différents, il apprendra à contrôler ses envies en fonction des règles en vigueur dans la société. Apprentissage que sa mère  lui aura elle-même inculqué dès son sevrage, vers la 3e/4e semaine. Il faut voir de quelle façon elle éloigne le petit chiot de ses mamelles, de plus en plus sévèrement à mesure qu’il grandit ! Il devra attendre que sa mère termine son repas avant de s’approcher de la gamelle par exemple, des notions de hiérarchie se mettent alors en place.

Bien évidemment vous devrez prendre le relais et continuer cet apprentissage en mettant le plus souvent possible votre chiot en contact avec un maximum de situations variées. Ainsi  il ne perdra pas les notions acquises chez son éleveur et l’éducation que vous lui donnerez alors fera de lui un compagnon adorable adapté à votre vie !

La socialisation de ce petit chiot est cruciale pour un bon comportement avec toute votre famille et vos animaux, ainsi que pour sa civilité envers les autres chiens qu’il rencontrera.

Mais  que se passe-t-il si cette socialisation n’est pas ou mal effectuée ?